Non classé

Eurocrim 2020

Du 9 au 12 septembre 2020 à Bucarest

The Bucharest Conference, in addition to dealing with the usual topics criminologists are working on, that can be easily defined as crimes perpetrated by individuals, will also focus on offences committed within different organisational frameworks. While putting together organisational crime and organized crime may seem surprinsing, it is clear that both forms of crime require a certain extent of political, financial or social influence in order to be successfully perpetrated and generally, for both categories, money is the final goal. Nonetheless, the participation of individuals is mandatory. We therefore find the title “(Il)legal organizations and crime: Challenges for contemporary criminology” fitting for the ESC 2020 Bucharest conference, the Easternmost point of ESC conferences and the chosen place for their 20th Anniversary.

Renseignements et inscription

Programme

Non classé

Violences conjugales : un manuel destiné aux professionnels

cf. EGORA : Repérer les auteurs de violences conjugales : un manuel vous donne des pistes…

L’Union européenne vient de publier le manuel « Engage«  à destination des professionnels de première ligne pour repérer et inciter les hommes auteurs de violences conjugales à se faire aider. 

En Europe, plus d’une femme sur cinq a subi des violences physiques ou sexuelles de la part de leur compagnon ou ex-compagnon et 43% ont subi des violences psychologiques. En réaction, l’Union européenne vient de publier un manuel à destination des “professionnels de première ligne” pour repérer, prendre en charge et inciter ces auteurs à se faire aider. D’après les chiffres de la HAS, les médecins généralistes sont les premiers concernés puisque 3 à 4 femmes sur 10 présentes dans les salles d’attente seraient victimes de violences conjugales et 1 victime sur 5 a consulté en premier lieu un médecin suite à un incident.

S’il ne s’agit en aucun cas de prendre en charge les auteurs de violences et d’identifier le processus qui a conduit aux violences, le manuel insiste toutefois sur plusieurs impératifs : repérer des signes indiquant des violences conjugales dans un discours, aborder le problème de manière directe, encourager et motiver l’auteur à suivre un programme spécialisé mais aussi ; fournir les informations et coordonnées de programmes disponibles.

« Repérage des femmes victimes de violences au sein du couple. Méthode Recommandations pour la pratique clinique. Texte des recommandations », Haute Autorité de Santé (HAS), juin 2019, 52 p.

« Mission sur les homicides conjugaux », rapport, Inspection générale de la Justice, Ministère de la Justice, octobre 2019, 36 p.

Non classé

Violences faites aux femmes : créer des tribunaux spécialisés ?

Pour mieux accompagner les victimes de violences sexuelles dans leur parcours judiciaire, le Québec a mandaté un comité d’experts chargé de rendre ses propositions au printemps 2020.

Véronique Hivon, députée à l’Assemblée nationale québécoise et ancienne ministre déléguée aux services sociaux et à la protection de la jeunesse, où elle a notamment piloté le dossier sur la fin de vie, propose l’idée d’un tribunal spécialisé dans le domaine des violences sexuelles et conjugales. « Ce n’est pas à la victime de s’adapter au système judiciaire, mais au système de s’adapter à la réalité des victimes d’une agression sexuelle », explique-t-elle dans cet extrait.

Elle intervenait lors du débat sur l’après #metoo organisé à Montréal dans le cadre de la deuxième édition du Monde Festival, le 25 octobre 2019.

https://www.lemonde.fr/festival/video/2019/12/19/apres-la-vague-de-metoo-qu-est-ce-qui-a-change-un-debat-du-monde-festival-montreal_6023421_4415198.html