Les statuts

  • Contribuer au développement d’une approche psycho-criminologique dans le cadre des contextes d’intervention concernés par les pratiques délinquantielles, infractionnelles, criminelles, et leurs retombées victimologiques.

  • Promouvoir et participer au développement de recherches, d’enseignements, de formations et de pratiques en psycho-criminologie et psycho-victimologie, notamment par l’organisation de séminaires pérennes d’études cliniques et théoriques, de groupes de réflexion et de recherche, la tenue de rencontres, conférences, journées d’informations et d’échanges thématiques.

  • Confronter les pratiques professionnelles et recherches scientifiques émanant de tous milieux concernés par les pratiques infractionnelles, criminelles, délinquantielles et leurs retombées victimologiques.

  • Favoriser les liens et dialogues sur le plan national et international entre les disciplines, chercheurs, praticiens et organisations qui concourent à l’étude du phénomène criminel et aux réponses sociales qu’il engage.

  • Concourir à la communication critique des travaux en cours sur les pratiques infractionnelles, criminelles, délinquantielles, ainsi que sur leurs retombées victimologiques, et les réponses locales, régionales, nationales et internationales apportées par la société : la prévention, l’investigation, la sanction, la peine et son accompagnement, l’aide aux victimes, la justice restauratrice.

  • Promouvoir l’enseignement et la recherche en psycho-criminologie et psycho-victimologie dans les universités, écoles d’application et sessions de formations continues.

  • Contribuer à l’orientation des praticiens, chercheurs et acteurs publics, étudiants, par l’analyse critique des structures existantes et à venir, de formations, de recherches et de diffusion.

 

lire et imprimer les STATUTS