Lecture

Ultra Violences à Rennes, « nous sommes dans une perte de références »

Loïck Villerbu, qui a dédié sa carrière de psycho-criminologue à la construction criminelle, éclaire les phénomènes de violence à Rennes, dans les rues comme dans les familles.

Pour l’expliquer, il faut admettre que dans l’environnement, il y a des formes de connivence où chacun a plus ou moins identité des acteurs liés à la drogue. Les choses se savent, depuis longtemps, comme dans les quartiers du Blosne et de Villejean. Le trafic fait partie du monde ordinaire, commun, avec ce qu’il suppose de violence. Le passage à l’acte vient montrer que la connivence est cassée. Comme toute manifestation de violence, cela entre dans le cadre des intimidations. Mais pourquoi, à ce moment-là, il y a rupture, on ne le sait pas. Cela peut être lié à de l’argent, une conquête de territoire ou un changement dans les dealers et les caïds.

https://www.letelegramme.fr/ille-et-vilaine/rennes/ultraviolence-a-rennes-nous-sommes-dans-une-perte-de-references-27-08-2021-12813565.php